lundi 8 octobre 2007

Au pays des crottes de nez, les malades sont reines.

Dents jaunes qui se chevauchent-cheveux-gris-barbe grise est de retour.

De simple remplaçant, il est parvenu à se faire muter dans mon école jusqu'à ce que mort s'ensuive le coquinou et sa classe (le lieu, on s'entend car sa classe veille dans une contrée par trop lointaine, vous l'aurez compris) effleure la mienne. Limite si je ne sens pas au travers des murs son haleine bon marché...

J'exagère, il est gentil O. et pas con non plus, loin s'en faut mais franchement quand t'as l'accoutrement de Besancenot et que, la crotte de nez pendante, tu oses demander à une jeune-fille fraîchement douchée, parfumée même :
"Ça te de dit de venir dans ma classe? Je te montrerai ma fresque", t'es juste à côté de tes pompes dont la semelle fout le camp.

Surtout qu'aujourd'hui, comme souvent quand je plais plus que de raison, j'avais laissé ma beauté à la maison, ayant pris soin au contraire d'emporter mes yeux rouges, mon nez rouge assortis, pour la caricature, à un pull rouge troué.
J'avais la barrette de Julien Doré et les cernes d'Annie Girardot.

Demain, je me ferai bonasse.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

"mais tu vas en faire des obsédés de ces jeunes gens" comme le disait Thierry Lermite dans le Zèbre...

Si jeunes et sans défense, je me demande comment ils régleront ça à l'adolescence.... ;-))

-M- a dit…

Les jeunes gens dont tu te soucies avec moult humanisme ne savent même pas ce qu'est une femme, alors un trotskiste qui au demeurant est un excellent prof...

Anonyme a dit…

Précisément, c'est par toi qu'ils vont se faire une des premières idées de ce qu'est la femme... ça compte "j'étais fou amoureux de ma maître d'école, une fille blonde aux yeux" chantait - de mémoire - Claude François).

Bon, en même temps, juste une idée, hein, parce que l'on ne sait jamais réellement comment définir une femme, même si on n'est pas trostkyste !

PS : bien, d'avoir remis tes liens, je me demandais où était passée Charl'... mais y'avait pas Jen', aussi ?

limbo void a dit…

"Je te montrerai ma fresque" ! y'a un copyright sur celle-là ? Allez sois cool, je veux pouvoir la replacer, c'est mortel !

°S° a dit…

Je trouve que ce billet est très parlant... ;-) Comprenne qui veut...

Charl' a dit…

"t'as les foies, t'as les glandes, t'as les crottes de nez qui pendent…"

(ne me demande pas où j'ai entendu ça)

fred680 a dit…

La citation est collector en effet!!! Je la veux aussi. Y'a forcément un superbonus si en plus la fille dit oui.

-M- a dit…

S : "parlant", c'est décidément ton grand mot (mais un moindre mal, je te rassure)

Charl' : Je connaissais "t'as les boules, t'as les glandes...etc"
Merci de m'ouvrir d'autres horizons ;-)

Fred : Toi! tu m'as presque manqué dis! Pas trop débordé?

°S° a dit…

Parlant, oui, c'est lire entre les lignes, par delà les mots. Moindre mal, en effet, te faire mal n'a jamais été mon objectif! Quand même !

Tu sais bien ce que je pense de toi ;-)

fred680 a dit…

Tu sais bien que je ne t'oublie jamais :-)
mais Londres n'est pas propice aux balades bloguesques

lunar a dit…

merde je capte rien et je crois qu on est collegue et en plus j ai plein d eleves qui mangent leur crottes de nez
c grave docteur ?

-M- a dit…

Lunar : Collègue? J'espère qu'on ne se connait pas ;-)
Bienvenue en tous cas.