mercredi 5 décembre 2007

Madame rêve

Mon premier amour m'a recontactée via Facebook depuis que la mer michel a retrouvé sa chatte, un amour que j'ai harcelé 3 ans durant, après notre rupture mais dont je ne partagerai, demain, rien d'autre qu'un café.



Je ne mets plus de talons depuis que le marin me fait prendre mon pied : je suis amoureuse.

J'imite Bertrand de la star ac' et je le fais rire, je lui dis qu'il ressemble à André Manoukian de la Nouvelle Star et il s'offusque. Je me laisse embrasser le matin et prendre à la papa, je lui dis après notre première fois : "toi, quand tu bouffes, tu prends tout dans la bite" et ça le choque.

Lui me dit que faire l'amour avec moi, c'est "fort", j'aurais préféré "bon" fût un temps mais je m'adapte et apprends, comme lui, à mariner dans un amour naissant. Il habite à 5 heures de Paname, 5 fois plus de chances de l'idéaliser.

Avec lui, je suis bourrée après 3 verres de rhum et m'endors en ronflant, Lofofora à donf.
Devant lui, je me retrouve novice face au dépecelage de langoustines et de homards et ça le séduit d'autant plus.

Ce soir, alors que je m'apprêtais à lire les mails de Mi (j'ai son mot de passe), le marin m'appelle et je culpabilise. D'habitude, je trompe et je ne culpabilise pas, cet acte de presque lecture m'apparaît pourtant bien plus répréhensible.

Je ne poserai pas les yeux sur un autre et ma bouche ne sera plus qu'à lui.

3 commentaires:

richard a dit…

C'est beau l'amour... Pourvu qu'il dire toujours !

-M- a dit…

-Rires-
Adulescent, va ;-)

Hell a dit…

Ca ne durera pas?
Menteuse ! On sait bien que tu ne rêves que de cela, hein. Ca se sent.^^