jeudi 2 octobre 2008

Qu'est-ce qu'on se poêle...

Hier, je quittais mon doux cocon coloré en vue de m'acheter un collier à la mode, de ceux qui sont longs et accrochent divers motifs comme un coeur, une plume, un ange. En gros, quelque chose qui pourrait te paraître moche décrit ainsi mais qui est beau maintenant que la mode en a décidé ainsi et que moi je trouve ça beau.

Et là, le drame : happée par la vitrine d'une quincaillerie, je m'y suis retrouvée, négociant avec un vendeur paki très croyant me jurant que le 52 était un nombre porte bonheur et que c'est pour cela que tous les produits de sa boutique se terminaient par ce nombre magique.

Je déambulais alors, même pas honteuse, dans ma rue des martyrs avec une poêle teffal à induction en main à 40 euros et 52 centimes avec un couvercle des fois que je serais prise d'une furieuse envie de sauteuse.

J'ai de fait troqué cette envie de me faire sauter contre un éventuel plaisir futur à faire sauter...des aliments.

Quand G. m'a rappelée ce week-end lors de son court séjour parisien, je n'ai daigné répondre.
La dernière sauterie avec lui manquait en effet de l'assaisonnement appelé communément Amour, devenu quasiment essentiel à la vieille rombière que je campe en ce moment.
Et pas envie d'aller chez l'esthéticienne, il fait trop froid.

Mes amis me voient rampant dans une phase célibataire-cooconing.

Le marin ne se lasse néanmoins pas de m'appeler 3 fois par jour pour me déclarer une flamme qu'il éteindrait aussitôt s'il venait à Paris.
C'est pourquoi il ne vient pas, le con.

Si cette phase célibattante me fait grossir, promis, je serai plus docile envers ces messieurs.
Pas d'urgence donc.

Rien à ajouter, ma nouvelle poêle a besoin que je lui taquine son manche.

Ah, si : Je me demande si je ne vais pas pousser le vice jusqu'à m'acoquiner avec le catalogue 3 Suisses, après le repas.
Pour tout achat, est offert un "énorme édredon polaire réversible".

Que demande le peuple?

8 commentaires:

J. a dit…

Mais les hommes préfèrent les femmes toutes en rondeurs ...c'est bien connu ...

-M- a dit…

Je le sais bien car je ne suis pas anorexique ;-)

Charl' a dit…

décidément après les seins… les rondeurs aussi…

Tu peux faire sauter tes légumes et en faire de la soupe, ça réchauffe en hiver. Putain j'ai même ressorti le plaid (ça craint)

richard a dit…

Ceci dit le catalogue des trois suisses (ou de la redoute) a réchauffé des générations d'obsédés pré-pubères.

-M- a dit…

Charl' : Les rondeurs...Faut pas pousser tout-de-même ;-)!

Richard : Mouaif. En termes de mec, c'est bof.

H a dit…

Moi, ce soir, je vais travailler sur mes "devoirs" et taquiner du "rabbit"

Comprenne qui pourra ;-)

Charl' a dit…

(arf moi si, j'ai trop abusé des sucettes cette année) :p

-M- a dit…

H : Je t'ai comprise, comme toujours.

Charl' : Je me sens particulièrement môche en ce moment au point que sur FB, je me préfère en sépia qu'en couleur.