jeudi 19 avril 2007

Michaël, un ami qui vous veut du bien...

Ce soir, Michaël a fait montre à mon égard d'amour plus que gênant :
"la pire torture pour moi : être l'amie d'une fille magnifique".

Possible que je relate cela ici pour me la péter, possible aussi que ce soit pour désamorcer la bombe qu'il se fourre dans le coeur actuellement...

Michaël me veut du bien, il me voit comme jamais je ne voudrai me voir et ça doit être en partie pour cela que je ne veux pas de son amour, c'est tellement plus mélo de s'en vouloir sans cesse, tendre à la perfection sans jamais l'atteindre s'avère une voie à suivre.
Piétiner ma vie comme je le piétine lui me terrorise.

Il voulait dormir chez moi, je lui ai alors (sagement) conseillé d'écouter tous ses amis qui le poussent à s'éloigner de moi (car je l'ai, selon eux, rendu mielleux et qu'il ne pourra avancer tant qu'il me fréquentera).

Je lui ai dit ma méchanceté, certes inconsciente mais si palpable auprès de ceux ou celles qui comptent le plus à mes yeux, je l'ai même appelé David exprès, plusieurs fois, pour qu'il me déteste.

Mais c'est un garçon, il ne pourra me détester tant qu'il n'aura pas sucé ma moelle.

Je l'ai alors remercié de m'aimer sans condition, de me comprendre, me sentir, que ce ne soit pour lui un effort.

Aussitôt après son départ, il m'a adressé un sms qui me remerciait d'être son amie.

Et s'il avait raison de m'aimer, tiens...?

Une certitude : J'aimerais être dans un train, à l'instant I.

3 commentaires:

joli kiwi a dit…

ah, non, moi je te trouvais deja sympa avant...

limbo void a dit…

Pour être dans un train à l'instant, peut-être faut-il commencer par aller dans les gares... :)

Samo a dit…

"peut-être a-t-il raison de m'aimer"?

-M-, l'amour n'a que faire de raison(s)...