mercredi 2 mai 2007

Ma maman, elle fait le meilleur tiramisu de Paname

Banni le temps de l'unique commentaire, gracieusement écrit voire commandité par une amie qui me veut du bien. Désormais, "on" me lit.
"On", je ne te comprends pas toujours et je te remercie d'ailleurs un peu plus que si je lisais en toi...

Je me demande si Juvénal (les cheveux longs d'Amsterdam) m'appellera à son retour de mer pour squatter chez moi 3 semaines. Je me demande aussi si j'accepterai.
Certainement pas. Ma solitude s'avère un poids plume finalement, aucune envie de la combler avec quiconque boulet.
Rien ne me pèse ces derniers temps si ce n'est ma légèreté due au fait que j'ai l'impression d'être en vacances.
Après l'épisode d'Elephant Man, je n'ai plus envie de me fourvoyer sur meetic, même si j'ai reçu hier le mail d'un garçon qui était au lycée avec moi, qui maintenant, tient une boutique vintage rue Condorcet : "tu es plus jolie en vrai".
Peut-être ce garçon là ferme-t-il les yeux quand il me voit arpenter le trottoir de sa boutique en pyjama-lunettes de soleil.... Mais, bon, ça fait zizir....

Des perspectives autres que virtuelles s'ouvrent à moi, reste à mettre peur et perfectionnisme de côté, à cultiver l'envie surtout.

Il m'étonne mon sentiment actuel et prolongé de bonheur : comme si je ne nourissais plus l'envie de combler quelque vide que ce soit, comme si ce vide n'avait été qu'une vue de mon esprit jusquà maintenant..

Comme si je n'aimais plus Mi et que je n'avais jamais, ô grand jamais éprouvé un tantinet de sentiment pour lui.

Comme si, je savais plus que tout qu'un jour, très prochain, j'arrêterai ce blog pour cause de surcharge congnitive et affective.

Rien à voir mais en ce moment j'ai très faim et plus je mange des tiramisu dans des restau pourtant ritals, plus j'apprécie en ma mère certaines qualités.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Oh non, n'arrête pas ton blog, ait pitié de nous

Hapax a dit…

Surcharge affective : bonne raison de débloguer... surcharge cognitive... humm... arrive-t-on un jour suffisament au "connais-toi... toi... M !" ?

Arno a dit…

La solitude est ton pire ennemi et ton meilleur ami : il sait être toujours fidèle mais toujours là quand il ne faut pas.

je comprends complètement ton état d'esprit et ton blog est alors ton meilleur ami et avoue le un psy à peu de frais.

Qu'il reste pourtant qu'une semble vitrine où tu es écris ce que tu as envie, sans aucune obligation vis à vis de ton public.

Faut que ça reste un plaisir... comme ta solitude !
et je sais de quoi je parle, autant pour le blog que pour la solitude.

Nassim a dit…

Moi je suis sûr que vous vous masturbez parfois en pensant à la détentrice de ce blog :)
Petits canaillous va :)