jeudi 14 juin 2007

Connasse

Souvenez vous de mon casseur de ventilo...
Si vous remontez à la source (de mon blog), vous apprendrez qu'il n'est autre que David, meilleur ami de Michaël et accessoirement l'un de mes plus charmants collègues.
Enfin, c'est ce que j'ai toujours pensé même si objectivement, il a ses torts, l' Hector.
En effet, c'est en partie à cause de lui que ma titularisation n'est pas encore effective.
Nous avons pondu un travail de français à 2, un des éléments constitutifs de la validation de la formation dans notre secte : l'IUFM.

Théoriquement, nous devions le bosser tous les 2, ce labeur se serait alors mué en petits instants de jouvence.
Mais nous décidâmes que le français étant ma spécialité, j'en faisais mon affaire et que lui, matheux devant l'éternel, se collait seul à la proportionnalité.

Il s'avère fort malheureusement qu'une pute de prof (qui déteste assurément les grandes blondes aux grandes bouches) l'a validé lui sur le devoir de français et moi, pas!!!
Mais jamais je ne me serais permise de lui balancer toute la vérité à cette incompétente et nymphomane de prof, ne voulant pas mettre le jovial camarade David en péril.

Nous sommes donc tous deux allés voir la prof môche, lui assurant que nous avions ardemment cravaché pour ce devoir.
Peut-être attendais-je simplement que David lui souffle que mon taux de participation était bien plus grand que le sien, et que c'était normal que dans un devoir, l'un bosse plus que l'autre. Ou peut-être aurait-il pu simplement lui offrir sa spécialité : le cunnilingus.

Mais c'est bien confortablement dans sa bouche à lui qu'il garda sa langue, flippant pour sa titularisation.

L'affaire resta lettre morte jusqu'à ce que, mercredi dernier, j'apprenne que l'IUFM avait refusé de valider ma formation pour cause d'"irrégularités théoriques".
Mon dossier n'appartenait désormais qu'au Recteur d'Académie.

Mon réflexe ne fut pas pour autant d'en vouloir à mon binôme, bien trop chevelu pour être malaimé (la prof de français en sait quelque chose) mais de me confier à l'assemblée féministe formant mes copines.

Toutes s'insurgèrent contre maître David, ne comprenant pas du tout comment celui-ci avait pu se montrer aussi "perso".

Mais c'est contre moi que je me révoltai alors.
En effet, si ce garçon n'avait pas eu ces cheveux là, s'il n'avait pas été le seul à me faire vraiment rire dans la classe, ou pire, s'il n'avait été qu'une fille, je crois que j'aurais tout balancé à la prof.
Ou pas...

J'ai toujours eu la fâcheuse tendance de penser à l'autre avant moi.
Et en moi, s'est toujours animée la naïveté de croire qu'il en était de même pour les autres.

Putain, quand j'y pense, si jamais quelqu'un comme.....au hasard......Michaël.... avait pété mon ventilo et éraflé mes chances de titularisation, il y a bien longtemps que celui-ci m'aurait offert la clim' et qu'il se serait dénoncé à ma place!

Résultat : dépression en attente du verdict (demain? Lundi?)et mise sur liste d'attente de beaux prétendants pour cause de libido en mode coma.

Mon médecin m'a aujourd'hui arrêtée 3 jours, m'affublant d'anxiolytiques et de somnifères.

Je relisais hier soir certains articles du blog du "Divin connard" (cf mes liens : Connard).

Cela ne fait plus un pli : Je suis une divine connasse.

10 commentaires:

limbo void a dit…

c'est sans doute une question d'éducation, les "gentils" restent les "gentils", ils font donc des trucs comme se taire alors qu'il faut parler.

Hapax a dit…

P******!

Juste une chose que je ne saisis pas : un même devoir fait à deux, deux résultats différents ?

Bon courage...

-M- a dit…

Merci les gars.
Les résultats de la commission sont tombés : je vais me refaire inspecter pour que soit décidée ou non ma titularisation : je suis au comble de la rage et du désarroi!
J'ai pourtant monté un dossier béton avec les syndics qui m'avaient assuré qu'ils m'éviteraient cette ultime inspection.
Putain, merde, à quand le travail au mérite dans l'éducation nationales ?! (non, je ne vire pas Sarko!)

Samo a dit…

Putain, ca me met hors de moi des injustices comme ca. Quelle connasse cette prof!

En tout cas, je croise les doigts pour toi (je ne doute pas que tu auras le dernier mot).

Courage!

Hapax a dit…

Rattrapge d'un devoir théorique par une inspection ???

Elles s'étaient bien passées les dernières, non ?

Fingers crossed pour cette inattendue dernière ligne droite...

pascal a dit…

Règle Numéro 1 : Il ne faut jamais faire passer les autres avant soi. Jamais. Appliquer cette règle et être quelqu'un de gentil est totalement compatible. Merde pour ta réinspection, te laisse pas abattre.

connard assumé a dit…

bienvenue dans l'club.

Pascal a dit…

OUAH que le lecture du blog du divin connard est bonne. je naviguais à la même allure que je sois à Chartres ou à la Mecque. Par contre, Jérusalem résistait toujours.. Yeah.

-M- a dit…

Merci.
Je me fais (contre) inspectée le 26 juin, en Petite Section de maternelle.
Et David aussi, mais quand certaines seraient soulagées de cette (pseudo)justice, je suis dégoûtée de cette double injustice.

Anonyme a dit…

Bien contente d'etre passée par la case 91 finalement, les choses semblent être plus simples....

Enfin bon s'ils ne te titularisent pas apres les avis qu'ils ont donnés sur toi, ce serait un abus total de pouvoir....

Courage !

Cleo qui sait qu'elle quitte bientot une ecole formidable mais qui ne sait pas où elle va....
=(