samedi 10 mai 2008

Et s'il n'y avait pas mieux après?

Je pourrais me greffer une tige dans mon carré plongeant blond et l'allumer, chaque soir où je me mue en chandelle pour mes couples d'amis casés.
Animatrice conjugale, tel est mon nouveau blaze.

Si toutes mes amies savaient à quel point elles se ressemblent en concourant au rôle de meilleure oreille...!
"Surtout, si ça ne va pas, tu m'appelles" : c'est leur mission humanitaire à elles. Je les en remercie et ne les envie pourtant pour autant car aucun de leur mec n'est assez follement beau ou joliment fou pour moi.

Jamais homme ne s'est montré si cruel avec moi que capt'ain solo et je n'ai jamais été aussi gentille et patiente avec pareil spécimen.

Super héros des causes perdues, on dirait qu'il s'impose de sauver l'honneur de tous les mâles dépeints sur ce blog depuis plus d'un an.

Il me pense infidèle, froide et sûre de moi.

Je ne suis hélas que fidèle à lui, pas à moi-même, brûlante d'amour pour lui et de désamour croissant pour moi.

J'ai néanmoins une hâte : que ce blog reprenne la légèreté de son attachement pour moi.

Hâte, vraiment.