samedi 2 août 2008

Encore en vacances



J'ai troqué mon Julien contre son homonyme qui me voit comme un mélange d'Emmanuelle Seigner et de Marina Fois.

Sur mon portable, pas de vide, au lit, pas d'erreur, quand je prononce son prénom, c'est au marin que je pense.

Ils sont beaux les Julien.

Le nouveau, objectivement, est beaucoup mieux : très beau, parisien aussi tactile que doux et aussi innocent que flatteur.

Sain.

Là est le problème car j'associe mec sain à médecin à défaut de l'associer à mes deux seins.

Bref, ça fait 3 semaines que je ne me trompe pas de prénom.

Cela n'empêche bien évidemment pas qu'en Corse, j'ai couché avec un magnifique moniteur de voile dans une pinède qui portait bien son nom et qu'à ce moment là, je n'ai pensé à l'un ou l'autre Julien.

A Berlin, j'ai embrassé un ami, un homo. Il m'a trouvé goulue.

Demain, je pars dans le Sud, j'espère le tromper de manière à ce qu'il s'en rende compte puisqu'il serait malvenu de le quitter alors que tout avec lui "fonctionne".

Le marin est encore amoureux de moi, il m'assaille de textos et d'appels, amnésique quant à la rupture d'il y a presque deux mois.


Je m'en veux de ne lui en vouloir.

3 commentaires:

Charl' a dit…

Pratique ça les mêmes prénoms (l'un efface l'autre) (mais lequel)

Mr.Z a dit…

alors je dis quoi.. oui bon je reviendrais. on est pas pressés non plus.

-M- a dit…

Charl' : Joli prénom dont j'ai à présent envie d'avoir fait le tour.

Mr Z : Oh, oui, reviens!