samedi 15 novembre 2008

mouaif

Ma maman vient de m'appeler pour me dire de mettre mon bouquet de roses, fraîchement offert dans ma salle de bain, la nuit.

Le garçon avec qui j'ai partagé l'apéro tout-à-l'heure m'a proposé de partir prochainement en week-end à Amsterdam pour qu'on s'échange les alliances puisqu'on est déjà mariés sur Facebook depuis une semaine. A noël, il m'emmènera en Thaïlande sur l'"une des dix plus belles plages du monde".

J'ai encore 29 ans : Je peux encore dire non.

Il est pas mal ce mari,chef de pub, minet, un peu rond peut-être mais sarcastique et prétentieux à souhait, comme j'aime.

Comme j'aimerais être.

Et ce, pour de vrai.


Je ne suis pas des plus joisses ces derniers temps : trop de Facebook, du sexe mensuel, même pas hygiénique. La peur des rendez-vous, l'angoisse de n'être aussi cool que le sont les débuts de relation.

Des casseroles pleines de peau de lait du marin et de Giovanni pas assez derrière moi, encore.

Putain, merde, fait chier.

3 commentaires:

richard a dit…

Une si longue absence ne présageait pas une humeur au top. Le temps du chocolat arrive, ça ira mieux.
Merci pour le lien.

Jen a dit…

putain de merde, fait chier

c'est ce que je me dis aussi depuis quelques jours

et en plus je viens de regarder le téléfilm sur charlotte valandrey avec une pizza à l'orientale

pourvu que demain arrive vite

-M- a dit…

Richard : Oh oui, bonne idée le chocolat chaud, tiens.

Jen : Avec un peu de chance, demain tu iras au Mac Do.