lundi 8 décembre 2008

liste de rejet

Alors que je me rendais compte, grâce à Noémie, à quel point Giovanni et le marin étaient loin de mes rêves de princesse et loin de moi, surtout, alors que j'émettais même la possibilité de réduire le numéro du marin à une liste tristement nommée "liste de rejet" sur mon téléphone portable, je pris peur.

Et si je n'étais pas en droit de le supprimer juste parce qu'il avait laissé chez moi sa trousse de toilette ultra chère et son parfum à 100 euros et que pour la récupérer, il allait quitter son navire, assurément.
(Précisons que depuis ses douze derniers coups de minuit, il a réglé à zéro son horloge : en gros, il m'appelle tout le temps. Et je ne réponds pas, ça va de soi)

Et si, tout simplement, je le perdais?

Et la sagesse faite femme me lança cette putain de citation de Lavoisier :
«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.»

Respect Noémie, mais la liste de rejet, quand-même...?

7 commentaires:

-M- a dit…

'M'en fous : je suis juive. Je le supprime le marin?

-M- a dit…

Mince Richard, j'ai supprimé ton comm par mégarde! So sorry.

Charl' a dit…

Merde je vais la reprendre cette putain de citation…
:D

-M- a dit…

Je te file la citation avec le marin en sus (hmm)

Charl' a dit…

euh… en fait… je pense que j'ai assez avec le mien là

(mais on peut être sœur de marin si tu veux) :D

richard a dit…

Oh sombre héros de l'amer...

-M- a dit…

C'est marrant, Richard, je le fais souvent ce jeu de mot.