jeudi 25 décembre 2008

Directrice artistrique


Ce blog n’est pas en train de mourir, il met juste du temps à s’en remettre.

De moi, d’eux. De nous.

Je me suis débarrassée du parasite marin, je continue de faire jouir Giovanni chaque week-end mais il sait désormais que ce n’est pas réciproque.

Mon cercle d’amis s’agrandit et ma volonté d’un il n’est plus qu’une évidence.
Qu’il vienne demain ou après-demain ne changera pas la taille de mes soutien-gorges ni ne réduira mon mâle de dos.

C’est très très con à dire, enfin, à écrire plutôt, mais je sais aujourd’hui à quel point je suis « une fille bien » (je sais, je sais, ça sonne bleuette américaine, à la fois, on s’en fout, c’est Noël).

Je remercie mes Amies de ne s’être lassées de m’en convaincre et à mes détracteurs virtuels d’avoir donné à cette « fille bien » de jolis moyens de défense.

Je suis aimée, que peut-il m’arriver.
Sinon, lui ?

Et moi, après.

4 commentaires:

richard a dit…

Cette ombre, derrière, dans le miroir... C'est trouble...Joyeux Noël...

Jen a dit…

amen
joyeux léon, bien trouvé
baiser de belle-mère noël
http://fr.youtube.com/watch?v=VcLepjKOW1Q

-M- a dit…

Richard : Sauvée par ce trouble : ouf!
Jen : C'est joli, très joli : Merci.

richard a dit…

L'ensemble n'en est pas dénué d'érotisme.