lundi 1 décembre 2008

Marre, hein

Il m’a dit que j’étais belle en nuisette et que je baisais comme une déesse.
Je lui ai dit qu’il me manquait et que nos échanges allaient me laisser un goût a-mer.
Jamais on ne m'avait tant embrassée et jamais je n'avais pris à ce point conscience de ce dangereux appât qu'est mon corps si mal assorti à ce minuteur bas de gamme qu'est mon coeur.

Il est parti ce matin en m’appelant son ptit cœur.

Hier, lorsque je l’ai accusé de ne penser qu’à me faire prendre chair, il m’a répondu que c’est moi qui l’avait rendu ainsi, qu’il était certain que je pouvais transformer quelconque mec « bien » en queutard connard.
Qu’il était obligé d’être comme ça.
Puisque selon lui, je l’étais, puissance dix.

Et encore cette chanson en let motif : « petite pétasse qui montre rien en surface »

Le plus glauque dans tout ça, c’est que mes accusations ont pu se vérifier quand ce matin, j’ai découvert dans la trousse de toilette qu’il avait, ô débutant, oublié chez moi, une crème anti-mycose assortie d'un savon spécial parties intimes.

Et si j’allais me faire vomir ?


Edit, 15h58 : Je l'ai eu au téléphone. C'était une mycose des pieds.
Envie de vomir, ça ne change rien.

5 commentaires:

richard a dit…

Je t'ai démasqué : tu es la deuxième soeur de B.B.

-M- a dit…

Pourquoi?

Charl' a dit…

merde je sais pas s'il faut en rire ou en pleurer… :S

H a dit…

Tu sais ... Ce type est dangereux, tu devrais t'en éloigner le plus vite possible.
J'ai connu un homme qui m'accusait aussi d'être trop bonne au lit. En somme, s'il est un connard qui ne pense qu'à vouloir te tirer, c'est uniquement parce que tu es trop douée au lit ?

Non mais sérieusement, et puis quoi encore ? S'Il n'est pas capable de maîtriser ses hormones c'est de ta faute et si en plus, il se comporte comme un salaud égoïste, c'est donc aussi de ta faute hein.

-M- a dit…

Charl' : Le jour où je serai ce genre de choses, je serai "guérieé!

H : Tu as raison,hélas. J'ai décidé de ne plus jamais le revoir.