dimanche 4 février 2007

Allez Paris!

Matthieu et Anais ont raison : Mi était, est et restera un concept.

Celui de l'amour qui n'existe qu'en deçà de 25 ans, vous savez, l'amour transcendant façon Love actually : celui qui mèle désir, folie, raison, maigreur et chocolat. Celui qui fait mal, exprès pour qu'on ne l'oublie pas, celui qui nous permet, pour nous rassurer, un point de comparaison pour le restant de nos jours (avant de se refaire conceptualiser tout du moins), celui qui nous rend fort de faiblesse et d'envies à tout va.

Ce n'est pas plus mal que j'ai connu un si extraordinaire concept. En effet, ce concept-béquille revient à la charge quand les doutes m'assaillent et me regarde amusé de loin quand le sourire me fait gonfler les joues.

J'ai failli remettre en cause Michaël à cause d'un concept, à cause aussi du goût des autres.
Pourtant,un mec qui me fait redécouvrir avec une énergie enfantine tous les Rocky, qui adore la chanson d'Elodie Frégé la ceinture parce qu'elle lui fait penser à moi, qui fond devant moi en soirée quand je suis sur le point de me péta avec un cambroussard après lui avoir clamé que les babas-cools, c'est vraiment dépassé, qui est fan de moi sans pour autant être soumis, qui trouve que mes ananlyses footbalistiques sont pertinentes, qui idôlatre le PSG (Bah oui, quoi, Paris est magique!), qui m'avoue son souhait de rester avec moi au moins jusqu'à l'été prochain avant que je lui dise, à la Giovanni Pasta Style : "ciao Bambino", qui presse des oranges sanguines, qui exècre le fond de teint mais rafolle de crèmes de beauté pour les mecs, et bein=, ce n'est pas un concept!
Ouais, grosse...

POur rigoler, j'ai parié sur le match de foot de ce soir, notre relation : si Marseille gagne 2/0, je le tèj'...

4 commentaires:

Staner a dit…

L'avantage du footbal c'est que ce n'est pas comme l'amour, ça n'a rien de conceptuel.
Bon je sais c'est un peu facile, mais faut avouer que j'ai un peu de mal avec le football.
Sinon pour l'amour j'en vois bien les effets mais pour les concepts j'ai toujours rien compris !
Donc partager les bons cotés et les bons moments pour le reste inch Allah !

Hapax a dit…

Hmmmm… Je te sens mal partie… Parce que si le « love at first sight » ne me semble pas une condition indispensable à LA bonne relation (cf ta note de samedi), en revanche dépasser une histoire précédente, fût-elle immature, oui… Et je parle, hélas, de triste expérience pour avoir été pour une ex cette relation qui dépasse toute les autres, même la première qu’elle croyait indétrônable. Et comme en plus dans une de tes notes précédentes tu présentais ton passé avec Mi. comme une histoire que tu n’enviais plus, si tu es en deçà avec Michaël… cela rend pessimiste… mais c’est peut être mon humeur du moment !! et puis question habituelle : sais-tu laisser du temps au temps ?

-M- a dit…

Staner : Moi non plus je ne vénère pas le football. Contente néanmoins du score d'hier soir :1/1, ça me remet à ma place!

Hapax : Tout est dans ta question. Si la réponse est oui, alors je laisserai aussi sa chance au temps et Mi sera détrôné par Michaël ou un autre, si c'est non alors je laisserai au temps l'honneur de me donner une bonne branlée, celle que n'a pas mise L'OM au PSG, hier.
Donc, c'est vrai : inch Allah!

Hapax a dit…

Voici une philosophie amoureuse utopique qui me plait ! Pourquoi n'arrive-t-on jamais à laisser du temps au temps ? Enfin, si tu as réussi à t'intéresser à OM/PSG voici qui est déjà gage d'intérêt pour le jeune homme. Je te signale que plus intéressant dimanche a lieu France/Irlande...