jeudi 8 février 2007

The good German




Hier soir, devant le jeune Hannibal Lecter, mes envies de piquant-passion-folie-flamme, d'histoires façon "l'été meurtrier" et "37,2 le matin" se sont (encore) réveillées.

Comme Tomasi dans "le péril jeune", j'ai été détournée par un assistant de langue hier soir. Sauf qu'il ne s'agissait pas d'une mignonnette petite anglaise aux longs cheveux blonds mais d'un gigantesque Allemand, Max, des plus gironds également.

Le film, je vous en touche quand-même quelques mots avant de revenir à mes doutes existenciels, pétasseux, oui, mais tellement essentiels!

M'attendant à une daube sans nom, je suis ressortie d'"Hannibal Lecter" le sourire au lèvres, même si, je le sais, ce n'est pas le but escompté.
Mais bon, esthétiquement, ce film ne fait pas un pli : le dangereusement attrayant Gasparounet crève l'écran autant que la sculpturale Gong Li, et les scènes de crime, bien que trop pudiques à mon goût sont souvent teintées d'humour noir. Dommage qu'on ne croit pas une seule seconde aux raisons enfantines qui ont poussé Hannibal à psychoter toute sa vie. Dommage aussi, qu'il apparaisse plus comme un super héros qui tue les très très méchants plutôt que comme le réel psychopathe qu'il est tout au long de la saga.
Dommage aussi qu'il soit trop beau pour être vrai et que l'acteur qui l'incarne se tape le laideron Cécile Cassel, mais ça, ça ne nous regarde pas!!

Donc hier soir, j'ai enfin accepté un rendez-vous avec Maxou et pas mal de petits détails m'ont permis de le comparer à Michaël et d'à nouveau douter de ce dernier.

Déjà il nous a pris des pop corn, les plus grands (et pourtant, j'ai pour habitude de chier sur les bouffeurs de mais des salles obscures), et une bouteille de coca en insistant bien sur le fait que c'était à nous 2 et avant chaque gorgée de Coca (non light mais bon, de sa part...), il me tendait la bouteille. Détail sûrement insignifiant pour vous mais quand on sait que Michaël a toujours sur lui sa canette planqué au cinéma et qu'il la boit honteusement seul à chaque séance, et bein ça calme.

MAx est super à l'aise sinon, il parle hyper fort pendant les bandes annonces, se sent partout comme un poisson dans l'eau, se contrefout du regard des autres, me demande toujours si ça va. D'ailleurs, lors de son 3ème "ça va?" durant ma délectation visuelle face à la beauté du diable, je lui réponds que non car je me prends pleins de coups dans mon siège par le type de derrière, et lui, le plus naturellement du monde, se retourne vers l'agresseur et lui demande gentiment d'arrêter avec ses genoux.

C'est juste ça être un mec, et pourtant, ce n'est pas donné à tout le monde...

19 commentaires:

Hapax a dit…

Vu ça com, j’ai du mal à comprendre à ce que tu trouves à Mi (ça c’est la limite du blog, ne pas connaître l’auteur pour de vrai)… J’ai du mal parfois à comprendre… pas tant les mecs que ce que vous, Mesdemoiselles, faites avec certains d’entre eux ; au même niveau que tes réflexions, je pense à une copine à qui je demandais « à quoi tu penses ? » qui m’a répondu qu’on ne lui avait jamais posé une question pareille (et surtout pas son ex), à une amie à laquelle aucun de ses mecs – à 28 ans – n’avait jamais offert de fleurs… Je trouve l’attitude de Max à ton égard tellement normale (mais mon éducation française réprouve le manque d’attention… aux autres)
PS : je me demande pourquoi ton blog me rend si disert... une idée ?

-M- a dit…

Hapax : Ce que je trouve à MI? Tout, voyons! Tu dois le confondre avec Michaël et tu as raison de me poser la question au vu de mes articles subreptiscement assassins à son égard.
L'attitude de Max à mon égard te paraît normale, moi, elle me paraît belle et la est le problème.

Je n'ai pas compris le mot "disert" sinon, je ne peux donc répondre à ta dernière question...

Staner a dit…

C'était toi devant ?

Hapax a dit…

J'ai trop abrégé : entre M, Mi et Michaël... ça commence tout pareil... vous vous rencontrez lors des appels ? ;-) / Je précise qu'à mon sens pour les sentiments et assimilés, la beauté doit être normale ! Perso, ça réglerait le problème // Disert ? prolixe, loquace, volubile (ou sombrant dans le pathos tu peux me le dire aussi, je ne t'en voudrais pas)?

a dit…

lol tu m'as fait trop rire avec le laideron Cassel!!!! tellement vrai :-)
bon pour l'homme qui s'est si bien comporté au cinéma (me rappelle plus son nom), eh bien je ne savais pas que ça existait encore... je garde espoir

Hapax a dit…

Z'êtes désespérantes les filles...

-M- a dit…

Staner : saloupiaud, va!

Gé : ravie que tu partages ma hargne pour cette "j'me la pète parce que je suis la belle soeur de Monica Belluci girl" et que comme moi, tu désepères de rencontrer un jour celui qui se conduira comme un gentleman sans paraître une tapette.

Hapax : Comme dirait l'autre, tu peux pas comprendre!!

Hapax a dit…

"les femmes, soit on les aime, soit on les comprend" est l'une de mes citations préférées... même ici ça se vérifie... lol

-M- a dit…

Tu ne peux donc aimer que les imbéciles heureuses?!

Hapax a dit…

la réponse facile serait de te dire qu'aimer les femmes intelligentes est un plaisir de pédéraste... et que je ne le suis pas quoique gentleman (comment faire sa pub dans le vide... trop fort !)

pascal a dit…

(sans lire les autres commentaires)
on peut pas comparer des hommes comme ca. On peut pas dire "lui il fait ca et l'autre fait ca" enfin, si on peut mais je pense pas que ca fasse partie d'un schéma correct, par correct j'entends correct au sens d'un correct qui permet aux gens d'être heureux.
j'achète jamais de pop corn au cinéma. Quand je vais sur les champs je passe au monop avant pour acheter les m&m's moins cher. Je suis un putain de crevard, mais par contre je veux bien les partager si on me dit dès le début qu'on en veut. Par exemple comme ca si tu me dis "j'en veux bien" je sais s'avance que psychologiquement je mangerai que 3 des 5 paquets de 45g. Mais si tu me prends en traitre, alors que je me dis "ouais je vais m'enfiler les 5 paquets" que tu m'en demandes et que forcément je suis gentil FORCEMENT je dirai oui mais au fond il y aura une part de moi qui dira "putain mec tu vas avoir MOINS de chocolat" et qui me poussera une espèce de rage interne que je réprimerai tout seul en silence en imaginant des gens dans des situations pire que la mienne.
J'ai un problème avec le chocolat : correct.
Je ne suis pas sur que tout ceci aie un sens et encore moins un sens par rapport à ton post. bonne soirée.

Staner a dit…

Si l'homme se doit d'être galant il en attend forcemment de la femme une certaine réciprocité. Cette réciprocité était autrefois clairement définie dans les rapports homme / femme, mais maintenant comment pourrait t'on la définir ?
Je ne suis pas sur que la réflexion sur ce sujet est encore aboutie dans notre société et il s'en ressent que les relations homme/femme ne sont donc pas stabilisées. D'ou quelques incompréhensions et désillusions mais parfois de charmantes surprises.

PS : A ma connaissance (et à mon goût ?) c'est Badinter (madame pas monsieur, Elisabeth donc) qui est la plus avancée sur le sujet.

PSS : Et sinon pour mon chocolat on en est où ?

Hapax a dit…

"Joey doesn't share"... finallement on est dans Friends !

-M- a dit…

Pascal : Je préfère aux pop corn trop bruyants; les mms à la cacahuète mais seulement si ceux-ci sont partagés de BON coeur!

Staner : Il est vrai que les femmes se réclament d'un certain féminisme mais cel ane veut pas dire qu'elles souhaitent gommer toutes différences homme/femme et encore moins le peu de privilège qui leur sont alloués!
Je croyais que tu voulais un café

Hapax : Joey, il est super te-bê, aussi drôle soit-il...

Hapax a dit…

Evidemment, si tu n'aimes pas les imbéciles heureux !

pascal a dit…

Je partage toujours de bon coeur, sinon c'est moche. et je n'attends jamais de réciprocité, ni en galanterie ni en gentillesse ni ailleurs. Je partage et je comprends que l'autre n'aie pas forcément envie de partager. Ca arrive.
Je ne comptais pas aller voir Hannibal mais vu la distribution du film qui me disait bien cette semaine (Massacre à la tronçonneuse, projeté en vf et pas dans des salles qui vont avec ma carte - ou alors en grande banlieue pfffff), je vais bien devoir me rabattre sur quelque chose.

-M- a dit…

Pascal :Il paraît que "la vie des autres" est un superbe film, aussi schleu soit-il. Sinon, même seul tu te trimbales tes M&Ms?

Pascal a dit…

En allemand ! en fait je veux pas voir vraiment un bon film, je veux voir un film avec des innocents cons qui crèvent bêtement et brutalement. Au cinéma. Quand aux m&ms, je vais pas tout détailler, mais bon je suis très sérieusement addict au chocolat, j'en pleurerai presque parfois. Je me ballade moins maintenant avec des m&m's qu'avec des petits écoliers chocolat au lait ou alors je m'envoie des crèpes nutella (celles de la place clichy sont pas dégueus du tout) avant (ou après) les films.

Staner a dit…

Ah non ! C'est un petit chocolat qui me ferait plaisir !