dimanche 11 février 2007

Quelquechose en toi de......

Et si Michaël lisait mon blog?
Il serait triste et je me sentirais lâche. Seul David en a l'adresse et il n'est pas dans son intérêt de faire souffrir son ami...
Je me demande comment réagira David d'ailleurs quand je quitterai son ami, s'il sera soulagé ou si, au contraire, il m'en voudra de m'effacer encore un peu plus de sa vie. Si nous resterons amis ou s'il me jugera trop dure pour être des siens.J'aimerais rester l'amie de David et accessoirement de Michaël, mais ça, c'est un leurre.

Il est de donc de bon ton de réfléchir à deux fois avant de quitter Michaël et d'élaborer la meilleure stratégie anxiolytique pour que la chute ne lui soit pas insurmontable.

Anais me pousse à réfléchir à cette question : pourquoi est-ce que je reproduis sans cesse (depuis Mi) ce même schéma à spirales, à savoir le dégoût du mâle quand celui-ci tombe en amour?
A bien y réfléchir, ce dégoût m'a atteinte uniquement avec une poussière d'êtres, ceux dont j'étais certaine de ne jamais admirer un brin et ceux dont le physique ne me faisait pas oublier ce manque d'admiration ou, à l'inverse, ceux dont le physique ne se suffisait plus à lui-même.


Mais par exemple, avec I.(ma dernière "vraie" histoire après Mi), cela ne s'est pas produit, je me suis vraiment attachée malgré son attachement à moi parce que je le soupçonnais d'avoir ce p'tit quelquechose qui manque peut-être à Michaël.

OU peut-être pas,peut-être que Michaêl, il l'a ce p'tit quelquechose, peut-être qu'avant, je ne le voyais pas si lisse, peut-être que je le voyais avec des yeux lavés de tous soupçons et que c'est maintenant que mes yeux me mentent ou l'inverse, je n'en sais trop rien.

Ce que je sais, malheureusement ça revient toujours sur le tapis, le concept, c'est que Mi et moi avons réussi l'impossible : nous aimer en même temps, très vite et très fort : la réelle chute d'amour. Dés notre premier rendez-vous, celui-ci m'a avoué être fan de moi, que je le faisais craquer, son premier SMS "tu me manques déjà", et bein, j'y ai cru autant que lui. Je me suis laissée porter par ce type, au début du moins, malgré le regard des autres, notamment celui d'Anais à qui il faisait peur, celui de Matthieu qui le trouvait trop réac'. Seul son regard comptait, et quel regard...
D'ailleurs, pour revenir à Anais-Hélène Rolles de la bande (à ses heures seulement : heureusement), elle ne le supportait pas Mi, le trouvait moche, terrifiant, d'un milieu social à montrer du doigt, me rabaissait exprès devant lui pour que ça capote et j'en passe.En revanche, avec Michaël, elle se montre des plus adorables, loue son appartenance à la "haute" (tu parles!!!).
Pourquoi? Parce qu'elle souhaite rééquilibrer la balance, m'a t-elle avoué : elle sait, pire, elle voit, à quel point je lui donne peu de moi, alors elle se sent redevable envers lui et c'est drôle parce qu'avec Mi-, elle était vraiment Anais la chanteuse pour le coup, à penser : "ça dégouline l'amour, c'est beau mais c'est insupportable" d'ou cette quasi-hargne envers moi à cette époque : ces "t'es con ou quoi?! " à répétition. A présent, elle peut dormir tranquille, hélas..

Putain de connasse de moi!! C'est ridiculissime ce que je m'autorise encore à penser! Cela fait 2 ans et demi que Mi s'est éteint et que seul son concept subsiste, halte à la nostalgie bordel!!!

Hier, je ne me suis pas montrée des plus aimables à l'égard de Michaël en soirée. Et alors qu'il esquissait un énième "désolé" injustifié à mon encontre, Anais lui lança : "Respecte-toi, bordel!". Mais il n'a pas relevé ce qui lui aurait un instant ôté toute sa myopie, comme je le comprends...

Je viens de faire une tarte poires-chocolat pour Max qui vient me voir cet après-midi afin de m'aider à un projet pluri-disciplinaire : ce terme laisse rêveur...

20 commentaires:

Cyril a dit…

Arrete de vivre dans le passé ;)

Signé "Ton plus grand fan"

-M- a dit…

Quand on sait que tu en fais partie de ce passé, cet effort me paraît presque insurmontable :-)

Flattée en tous cas d'avoir un fan de ton envergure!
En espérant que le sosie de Cécilia se porte à merveille...

Pascal a dit…

Max est il au courant du contenu de la tarte ?

peut etre a dit…

Je vois que ce blog est toujours bien mené.... Ca fait plaisir! Je constate également que son auteur se prend toujours la tête! Il y a de la vie... En tout cas je ne sais pas ce qui me pousse à venir ici... on verra! hum

Staner a dit…

La poire à l'encontre de beaucoup de fruits tels la pomme ou la quetch ne révèle pleinement ses arômes que froide.
Or donc et n'y voit là aucune polémique, la tarte poire chocolat me semble une ineptie totale.

La poire se mange donc froide et peut, éventuellement, être accompagné d'un chocolat chaud amer qui viendra bien contraster la douceur et la suavité langoureuse du dit fruit.

Mais après tout s'il s'agit d'avoir un prétexte pour un projet "multi-disciplinaire" tout est possible.
En matière de prétexte il ne faut jamais s'arréter à de vieux réflexes petit bourgeois !
Un prétexte c'est un prétexte !

-M- a dit…

Pascal et Staner : Ma tarte était succulente. Et froide, ça va de soi!

Peut-être : comment vas-tu Monsieur "bref"?

Cyril a dit…

hmmm je sens une légère pointe d'ironie lol !!!

En tout cas c'est marrant de voir que les nanas repprochent systématiquement le manque d'engagement des mecs et que finalement vous adoptez le même type d'atittude : à savoir être indécise..

Sinon pour le sosie Cécilia elle va bien, elle repose sous 4m de neige dans la banlieue de Montréal :)

peut etre a dit…

Bref... effectivement.... tu es forte! Bref, je ne veux pas savoir le pourquoi du comment, j' espere que tu vas bien en tout cas!

-M- a dit…

Merci de te poser ce genre de questions à mon sujet : tu m'en vois flattée, sincèrement.
Je te réponds donc : Oui, je vais très bien, même et je sais qu'il en est de même pour toi. Professionnellement, complètement épanouie et le reste viendra, je le sais.
Un regret subsiste : que tu n'aies été pour moi Monsieur "bref" justement...

Bref, peut etre, de toute facon le masque tombe! a dit…

Je pourrais te surnommer Mlle tourments... et, simplement, le moment n'était pas le bon, je pense. (Rassures toi (...), les regrets m'habitent. C’est de ma faute.))

Anonyme a dit…

Qu'est ce qu'elle prend cher Helene Rolles ;-) Connaissant fort bien cette charmante Anais, il me semble que ces "t'es con ou quoi" etait une grande preuve d'amitié. Crains le pire si elle commence à te louanger, ta-ta-ta-ton

Anonyme a dit…

Dois je patienter éternellement pour obtenir une réponse de ta part... Ou plutot, j'aimerai te revoir. Ne cherche pas pourquoi, je n ai pas de réponse. Il est difficile de venir ici pour te confier ceci.

-M- a dit…

Si c'est toi, monsieur "Bref" qui souhaites me revoir, alors l'envie est partagée. Encore...

Anonyme a dit…

L'envie est partagée.... J'en suis comblé! déjà pfff!
Ce soir?

-M- a dit…

Communiquons par mail pour ce genre de prévisions : c'est préférable! Ce soir, je suis de ciné.
Le coup du dentiste, quand même, c'était mémorable!
A très vite, alors....

Anonyme a dit…

Je patiente donc, le nez collé sur mon ecran, un message de ta part...........

-M- a dit…

A toi de me soumettre une proposition par mail. Tu me comprendras aisément...

Anonyme a dit…

bien entendu je n ai ton blog....

-M- a dit…

Tu peux m'envoyer un mail via mon blog en passant par mon profil. Sinon, si tu es celui à qui je pense, tu devrais avoir mon numéro de tél

Anonyme a dit…

Je vous dérange?