dimanche 16 septembre 2007

Je veux du dandy

Hey toi l'instit',

Par lâcheté ou je m'en foutisme, je réponds à ton attente effrénée de mon coup de sifflet par quelques mots juste tapés, même pas léchés, encore moins caressés.
Un effort, petit mais effort quand-même, tu le noteras.

D'accord, je l'admets, nous avons bien discuté, mais c'est surtout ma paire d'oreilles, pourtant cachée par mes cheveux-balai que tu dois remercier, elles t'ont été fidèle et m'ont conduite à moult acquiescements, hochements de tête, à des "ah ouais" ou des "c'est vrai?" redondants.
Trop bien élevées mes oreilles.

J'avoue néanmoins qu'en cette rentrée scolaire, moi aussi je t'avais remarqué parmi cet amas de collègues féminines et mariées-2 enfants. De plus, ton prénom me rappelait à lui.
Tu parlais musique, tu te la racontais, ça me distrayait entre deux corrections. Reposée d'avoir juste à écouter, le midi, cela m'évitait de parler la bouche pleine.
Avec toi, j'étais juste moi : odieuse et détachée, nature et bordélique, drôle et angoissée.

Tu n'aurais pas du lundi dernier te dévoiler à moi quant à ton envie de me voir le week end- genre : "ça pourrait être sympa".
Ton désir m'a renvoyé à mon incompétence sentimentale.

Puis ce texto, hier.
Heureux de m'annoncer que ce week-end, tu n'avais pas ta fille, tu l'étais, excité à l'idée d'avoir beaucoup de temps libre pour moi : ça ne faisait pas un pli.
C'est vrai, c'était stratégique de m'emmener au fumoir, de me proposer le Truskel en fin de soirée, si ma soirée meufs ne s'éternisait pas (tu sais, je viens de les quitter, c'est trop tard).

Mais ces dents non alignées, ces cigarettes roulées, ce look coco (t'as le look coco, coco t'as le look), et cette taille, à peine semblable à la mienne...non merci maître.
Tu m'a fait rire quand tu m'as confié avoir découvert le blog de la directrice qui avouait sur cet espace son amour pour toi.
Alons donc, rien que ça, elle est pas mal bonnasse la dirlo, pourtant.
Des dents jaunes et de la suffisance.

Quel hasard, l'an dernier : mon blog aussi et ton prénom sur un autre...

Dommage, car hormis l'emballage, je l'admets, tu as du potentiel et peut nourrir chez certaines des envies rock and roll.
Mais tu vois moi, je veux du beau, du flambant neuf : Du rock, oui, de la pop sans façon.
Et tant pis si c'est pas très instit'.


Je t'embrasse pas, t'es trop barbu mais c'est l'intention qui compte.


La seule maîtresse célibataire de l'école (mais pas libre pour autant).

13 commentaires:

hellohlala a dit…

Je suis "travailleur indépendant" et finalement, je ne le regrette pas. (sauf pour la compta).

Charl' a dit…

(je te soutiens pour la barbe) (sauf que moi ça me fait trop penser à mon papa) Du coup j'y arrive pas ;P

Très belle note…

Mr.Z a dit…

j'ai tout pigé, tu as dragué un fonctionnaire de police barbu qui as les dents jaunes ? c'est dégueulasse ;)

Fred680 a dit…

J'ai eu presque peur, je ne voyais vraiment pas le "fit" là.

Tu penses à ce que je pense quand tu parles de "flambant neuf"? n'est-ce pas une raison suffisante pour toi? ;)

J. a dit…

Quel pragmatisme !
J'en suis abasourdi ... attention à ton coeur ma belle tout de même ... risque de transformation en granite breton en ce moment il me semble ... plan vigi-coeur va devoir être déclenché bientôt ... même si je ne doute pas que les candidats au bouche à bouche + massage cardiaque seront nombreux.

Mr.Z a dit…

ah ouais !! j'adore le machage cardiaque !!!!
je le fais sans les mains !!!
alors quessquon dit, dit hmmmmmm ?

-M- a dit…

Fred 680 : Rien pigé! Essaie encore... (stp)

Les autres : j'ai mal au dos

Fred680 a dit…

mouais je vais finir par me vexer là quand même. ;(

Hapax a dit…

"You need a drink, a man, or a massage.

Or a drunken massage by a man" ?

rico75004 a dit…

Coucou douce Mèl,

Pourquoi ai-je envie d'un pet à chaque fois que je lis ton dernier bulletin...

Pourquoi à chaque série de comm que je lis je me dis "c'est quoi ces nazes !"

petit E. (1m75) :p

-M- a dit…

Hapax : j'ai juste un putain de mal de dos

Rico : Pourquoi ces pourquoi?

rico75004 a dit…

pourquoi ces pourquoi ? ... parce que c'est en s'interrogeant que l'on avance... "Sois Mel et tais-toi".. j'aime pas

Pourquoi tant de médiocrité dans ces comms ?

Pourquoi tant de douleurs dans tes bulletins ?

Petit E. (1m75) :p

George's a dit…

Bon en gros il est moche, et sa "beauté intérieur", concept effroyable, ne rattrape pas le coup. J'espère qu'il te lit !