dimanche 20 avril 2008

Maître et maîtresse

Eternelle boule dans le ventre, dégonflant les rares fois où je le sens tout près de moi, parce qu'à moi.

Je suis amoureuse, c'est indéniable.

De fait, l'attente est ma meilleure amie, l'attente du toujours mieux qui, hélas s'avère impossible vues les circonstances de cet amour.

Je le vois peu, sa voile l'accapare, je me rattache au souvenir de son mât pour ne pas me noyer dans cette mer qui, à lui seul appartient.

Il est à Dubai en ce moment, concourant pour le titre de champion du monde de voile et mon premier réflexe le jour de son départ a été de taper sur la barre de recherche Google : "prostitution à Dubai, filles à Dubai..." et j'en passe.

La jalousie me ronge, je compare ma vie pépère à la sienne et je me sens à lui, inférieure.
Sa peau est mate et je me mets aux UV pour lui ressembler.
Il me fait l'amour moins souvent mais plus doucement et, parce que je l'aime, j'accepte de le regarder dans les yeux et de cesser de l'insulter pendant l'acte, je lui demande encore moins de me parler.

J'ai peur de perdre ma force, mon indépendance, mon cynisme et ma froideur, autant de qualificatifs qui l'ont rendu de moi, fou amoureux.

Lorsque récemment, il m'a envoyé ce texto : "Je veux t'apprendre à m'aimer", j'ai su que j'avais enfin trouvé un maître sur qui régner.

Et si j'échouais à la tâche...?

4 commentaires:

Mr.Z a dit…

tu me fais penser, aussi bête cela puisse paraitre, à une amie à moi, J. elle est dingue de mon ami O.(que je lui ai présenté tiens d'ailleurs)
le vrai marin, toujours évadé.
elle (l')attend sans cesse
ceci dit c'est une belle histoire, je suis confiant

-M- a dit…

Donne-m'en un peu de ta confiance alors, parce qu'en ce qui concerne le marin, au moment où je t'écris, je l'ai foutu par la fenêtre cette pute de confiance.

Hell a dit…

Je ... je ne comprends pas comment ça a pu déraper de la sorte?

-M- a dit…

Moi non plus et rien de tel que l'impuissance et l'incompréhension pour te faire sombrer au fin fond de la piscine.