jeudi 24 avril 2008

Un mât, des maux

Depuis 5 mois, seules les rubriques amour, spleen et vacances de ce blog ont de quoi manger.
Pourtant, je ne crains qu'une chose; c'est que bientôt, chaque rubrique retrouve de quoi subsister jusqu'à la saison prochaine.

Pas de nouvelle de lui depuis son retour en grandes pompes puantes.
Juste un texto le lendemain : "Je vois que tu boudes vraiment", auquel je n'ai pas pu résister de répondre dés le lendemain, et le surlendemain, et gentiment en plus.

Mais sans rendement aucun.

En vacances aujourd'hui, hélas.
Les gamins ont pourtant parfois cette capacité de me vider presque assez pour que la fatigue du corps et de l'esprit l'emporte sur mon besoin de son corps et de son esprit à lui.

Il va falloir trouver moult occupations : rappeler des ex, décupler mes séances chez le kiné, faire semblant de trouver du plaisir lors de l'exposition de Sophie C. ou de Camille Claudel.
Aller au cinéma avec untel et rentrer bourrée avec unetelle. Réenvisager sérieusement de trouver avec Anais des cours de tectonik fréquentés par des bobos et trouver, avec elle, la force de son mât à lui.

Accepter de me faire belle pour d'autres qui eux, le remarqueront.
Reconquérir peut-être cheveux gris dents jaunes pour garder une façade lisse et faussement attirante.

Et tel un retour à l'adolescence, cette envie de citer Goethe in Les souffrances du jeune Werther :
" Ah ! ce vide ! Ce vide épouvantable !
Souvent je me dis : si je pouvais, ne serait-ce qu’une fois, le serrer sur mon cœur, tout ce vide serait comblé."

"J’ai tant de richesses et mon sentiment pour lui engloutit tout ; j’ai tant de richesses et sans lui tout n'est plus rien pour moi."

Dommage que Simon soit parti avec mon autre livre à moi : Journal d'un séducteur...

3 commentaires:

richard a dit…

L'expo de Sophie Calle me tente beaucoup. Si tu y vas, tu me diras ce que tu en penses. J'avais aperçu le bouquin lié à l'idée de l'expo: cela m'avait l'air assez percutant. et pour finir, il y a une chanson dans le dernier album de Cali liée aussi au projet qu'il a chanté en concert avec pas mal de classe.

Charl' a dit…

si t'as besoin de rentrer bourrée avec une copine… Rien de plus simple … ;)

-M- a dit…

Richard : comme il l'expo tourne autour de la rupture, j'attends un peu avant de m'y confronter ;-)

Charl' : C'est noté ;-)